Tons of mail for the BEF, archive British Pathé, 21 décembre 1939


Recommandations du chef du service postal des armées britanniques (Head of Army Post Office) quant à l'envoi de courriers et de denrées fragiles ou périssables aux soldats du BEF à l'approche de noël 1939.

La B.E.F

Durant la drôle de guerre le Royaume-Uni forme un Corps Expéditionnaire, la British Expeditionnary Force, une force qui comprendra jusqu'à 350 000 hommes envoyés dans le Nord de France et en Belgique. Le BEF sera débarqué en France dès le 10 septembre 1939, une semaine après la déclaration de guerre.

Document : Le corps expéditionnaire britannique (BEF, British Expeditionary Force) en France, septembre 1939 – juin 1940, dossier de l'établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD)

Le BEF, commandé par le général Britannique Gort, installe son QG à Arras. Outre le QGIl est organisé en un unités rattachées au quartier général (General HeadQuartersen trois corps d'armée, composés de divisions d'infanterie. Le BEF était alors desservi postalement par de nombreux bureaux de la poste militaire britannique (Field Post Office, FPO).

Ces FPO ont été recensés dans l'ouvrage History of British Army Postal Service, vol. III - 1927-1963, Robert W. Gould M.B.E & Edward B. Proud, 1982 - chapitre 7 : B.E.F. 1939 - 1940 p. 39-61.



     
 
Lettre d'un soldat britannique de la 258th anti-tank battery via le FPO 89 (50th Infantry Division du B.E.F.), envoyée le 14 avril 1940. L'expéditeur a utilisé le papier à lettre à en-tête de la British Expeditionary Force indiquant somewhere in France. Proud indique qu'il s'agit de l'unique cas de toute la guerre où l'armée britannique fait de la publicité sur son théâtre d'opérations. Lettre contrôlée par la censure militaire britannique.
 
     
 
Lettre du FPO 41 (3rd Infantry Division du B.E.F.) du 31 janvier 1940 à destination de la Belgique, affranchissement gratuit de vaguemestre pour l'étranger oblitéré d'un cachet de la poste aux armées française du 6 février 1940, contrôle postal du courrier pour l'étranger WA de Dunkerque.
 
 
 
Lettre du 6 décembre 1939, provenant d'un agent de laison au sein de la BEF (l'adresse de retour indique le secteur postal 91) et revêtue du cachet britannique Field Post Office 42 attribué à la 3rd Infantry Division, unité de la B.E.F du 30 septembre 1939 au 31 mai 1940. La lettre a été controlée par la censure militaire britannique (cachet passed by censor n° 465)

La mission militaire française de liaison au sein du B.E.F.

De nombreux agents de liaison français sont disséminés au sein des unités du B.E.F. Ils ont pour mission d'assurer la bonne transmission des informations entres officiers français et britanniques. Le secteur postal 91 leur est affecté (SP 14010, et peut-être d'autres, dans la nomenclature à 5 chiffres de 1940)

Document : Les relations entre hauts commandements français et britannique en 1939-1940, Max Schiavon, Revue Historique des Armées n° 264, p59-74

 
 
     
 
Lettre de Dijon du 26 novembre 1939, adressée à un agent de liaison de la mission militaire française au sein de la 3rd division de la BEF via le SP 91. Au dos, cachet de transit du FPO 5 (alloué au Quartier Général de la BEF)
 
 
     
 
Lettre recommandée de Zonguldak (Turquie) d'octobre 1939, adressée à un officier de liaison de la mission militaire française au sein du Quartier Général de la BEF (Headquarter) via le SP 91. Au dos, cachet d'arrivée de la poste aux armées française, secteur postal n° 91.