Le camp-hôpital de Récébedou

     
 
Lettre envoyée le 26 novembre 1941 de Portet-sur-Garonne par un interné au camp de Récébedou, à destination de la Croix-Rouge à Genève. La lettre est envoyée non-affranchie, alors que les internés civils ne bénéficient d'aucune franchise. Le courrier a été visé par la censure du camp.
 
 
 
 
Lettre à entête du camp-hôpital de Récébedou envoyée le 6 août 1942 de Portet-sur-Garonne à destination de la Croix-Rouge à Genève. Le courrier porte également un cachet administratif du directeur du camp.
 
 

Le camp de Recebedou a été dissout en novembre 1942 après l'invasion de la zone sud par les Allemands.

Retour au chapitre consacré à l'internement sous Vichy