Camp de Prats-de-Mollo (Pyrénées-Orientales)

 

Sous la IIIème République avant la guerre

Retour à la page consacrée à l'internement administratif sous la IIIe République.

Situé à quelques kilomètres de la frontière espagnole, le village de Prats-de-Mollo dans les Pyrénées-Orientales voit affluer dès janvier 1939 des milliers de Réublicains espagnols et de membres de Brigades Internationales lors de la Retirada. Ces réfugiés sont arrêtés par les autorités françaises et un camp constitué de barraquements est mis en place. Mi-février, 35 000 réfugiés y sont installés, souffrant du froid et des conditions précaires. Le camp est fermés fin mars 1939.