L'Auslandsbriefprüfstelle de Paris

Du contrôle des cartes interzones à l'Auslandsbriefprüfstelle de Paris

Les autorités allemandes avaient mis en place une administration de contrôle postal dès 1940 pour le contrôle de la correspondance interzones. Cette commission dépendait des services de renseignements allemands (Abwehrstelle).

Aucune marque témoignant du contrôle allemand n'était toutefois laissée sur les cartes interzones.

La commission de Paris contrôlait également le courrier à destination de l'Allemagne transporté par la feldpost Allemande (Durch Deutsche Feldpost) dès la mise en place de ce service en 1942.

La lettre X lui est attribuée avant même que cette commission ait vocation à contrôler le courrier international. En effet on rencontre des bandes X dès 1942 sur du courrier Durch Deutsche Feldpost.

Ce n'est qu'à partir de fin 1942, après l'invasion de la zone sud par les Allemands (en raison du débarquement allié en Afrique du Nord) qu'est véritablement mise en place une ABP à Paris.

Cette ABP contrôle le courrier à destination de la Suisse, qu'il soit en provenance de France (zone nord ou sud) ou en transit (en provenance d'un pays tiers) comme indiqué dans le rapport du commandement militaire allemand de Paris d'octobre / décembre 1942 :

Postverkehr d.[es] neubes.[etzten] Geb.[iets] Frankreichs

[...] Die zugelassenen Postsendungen werden im Postverkehr mit Spanien und darüber hinaus über die Briefprüfstelle Bordeaux, mit der Schweiz - einschl. der Transitposten - über die Briefprüfstelle Paris und mit den übrigen neutralen Staaten über die zuständigen Briefprüfstellen in Deutschland geleitet.

Relations postales avec la zone nouvellement occupée

[...] Les envois postaux autorisés circulant en provenance et à destination de l'Espagne et au-delà seront dirigés vers le centre de contrôle de Bordeaux, ceux en provenance et à destination de la Suisse -y compris les courriers en transit- seront dirigés vers le centre de contrôle de Paris, et ceux en provenance et à destination des autres pays neutres seront dirigés vers les centres de contrôle compétents en Allemagne.

Les attributions et marques du contrôle postale de Paris

Les attributions du contrôle postal allemand de Paris sont les suivantes :

Attributions Période Remarques
Cartes interzones 26 septembre 1940 au 28 février 1943 Aucune marque de contrôle apparente
Courrier à destination et en provenance des îles Anglo-Normandes (Jersey et Guernesey) décembre 1940 ou janvier 1941 à août 1944 Les premières marques de censure allemandes sont vues sur des courriers échangés avec Jersey et Guernesey.
Courrier Durch Deutsche Feldpost via le Lgpa Paris mai ou juin 1942 à août 1944 Le courrier Durch Deutsche Feldpost est du courrier économique envoyé de Paris vers l'Allemagne via la Feldpost allemande et le Luftgaupostamt (Lgpa) Paris. Les lettres sont affranchies au tarif intérieur allemand, oblitérées par la Feldpost et contrôlées par la censure allemande de Paris.
Courrier à destination et en provenance de Suisse, y compris en transit décembre 1942 à août 1944 La censure de Paris devient alors une Auslandsbriefprüfstelle. Le contrôle du courrier suisse devient l'attribution la plus importante de l'ABP Paris en raison notamment de l'immense quantité de courrier adressé au siège de la Croix-Rouge internationale à Genève.
Courier de France à destination des marins internés à Alexandrie décembre 1942 au 11 juin 1943 Contrôle des courriers en provenance de France à destination des marins restés sur les bâtiments français internés à Alexandrie (uniquement dans ce sens). Le courrier transitait par la Turquie et la Syrie et subissait un double contrôle de l'ABP de Paris et des FFL au Levant.
Courrier à destination et en provenance de la Belgique et les Pays-Bas échangé avec la zone nord. février 1943 - août 1944 À partir de février 1943, l'ABP Paris contrôle le courrier échangé entre la zone nord et la Belgique et les Pays-Bas (ce courrier étant jusque là contrôlé l'ABP Ac de Cologne). Le courrier échangé avec la zone sud reste lui contrôlé par l'ABP Francfort.

À partir de février 1943, c'est l'ABP Lyon qui prend en charge le contrôle du courrier échangé entre la partie de la zone sud occupée par les Allemands et la Suisse.

Les marques Feldpost et les marques Ax

(d'après H. Landsmann, Die Zensur von Zivilpost in Deutschland im 2. Weltkrieg; se référer à cet ouvrage pour les explications détaillées et les reproductions exhaustives des cachets, bandes et diverses marques.)

L'ABP Paris est identifiée dans un premier temps par son code allemand d'unité (Feldpostnummer) sous forme de griffe puis de cachet rond d'unité. La commission de Paris aura successivement trois Feldpostnummern.

  • Feldpostnummer 21476B : 1940-1941 (dates exactes incertaines)
  • Feldpostnummer 45190 : 30 juillet 1941- 28 février 1942
  • Feldpostnummer 24052D : mars ou mai 1942 - fin incertaine
  • Des cachets portant ces numéros de Feldpost sont successivement utilisés, toutefois les dates d'utilisations ne correspondent pas toujours exactement aux dates d'attribution de numéro. Ainsi le Feldpostnummer 45190 est rayé le 28 février 1942 mais le cachet correspondant est utilisé jusqu'en août 1942.

    Les bandes avec indice x apparaissent dès mai 1942 sur le courrier Durch Deutsche Feldpost

    Les cachets Oberkommando der Wehrmacht - x n'apparaissent qu'à partir de février 1943.

    Suite à la transformation de la commission en ABP fin 1942 une pénurie de bandes x, probablement en raison de l'afflux considérable de lettres à ouvrir que doit subitement traiter cette commission, est palliée par l'utilisation provisoire des bandes e de la commission de Francfort (caractérisée par des taches d'encre rouge en haut en bas de la bande). Les bandes e seront vues jusqu'en juillet 1943 mais les bandes x réapparaissent dès le début de l'année 1943.

    1941 1942 1943 1944
    J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A
    cachet Feldpost 21476B
    cachet Feldpost (sans n°)
    cachet Feldpost 45190
    cachet Feldpost 24052D
    cachet OKW x ou Ax
    Bande neutre
    Bande e avec encre rouge
    Bande x
    courrier des îles anglo-normandes
    courrier Durch Deutsche Feldpost
    Courrier suisse
    Courrier pour les marins d'Alexandrie
    Courrier échangé avec la Belgique et les Pays-Bas
    (d'après H. Landsmann, Die Zensur von Zivilpost in Deutschland im 2. Weltkrieg)  
     
    Geprüft Dienstelle Feldpost Nr. 21476B  
     
         
     
    Enveloppe envoyée de Paris le 20 décembre 1940, redirigée vers le consulat de France à Jersey et contrôlée par la censure allemande à Paris qui a apposé son cachet Geprüft Dienstelle Feldpost Nr. 21476 B. La mention mansucrite indique que l'enveloppe est parvenue à destination le 13 février 1941.
     
     
         
     
    Enveloppe envoyée par avion de Dakar le 22 mai 1941 à un soldat fait prisonnier par les allemands, passée en transit à Marseille le 25 mai 1941. La lettre étant un courrier de prisonnier de guerre (un soldat colonial sénégalais, probablement détenu en Frontstalag sur le sol français), elle a pu exceptionnellement traverser la ligne de démarcation. Elle a été contrôlée par la censure allemande à Paris qui a apposé son cachet Geprüft Dienstelle Feldpost Nr. 21476 B.
     
     
    Geprüft Dienstelle Feldpost 45190  
     
         
     
    Enveloppe envoyée de Paris le 21 avril 1942 via le service Durch Deutsche Feldpost et contrôlée par la censure allemande à Paris qui a apposé son cachet Geprüft Dienstelle Feldpost 45190.
     
     
         
     
    Carte envoyée au moyen du service Durch Deustche Feldpost de Dombasle près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) le 23 septembre 1942 pour Kolmar (Colmar, Alsace annexée au Reich) via le Luftgaupostamt (LGPA) Paris. La carte est affranchie au tarif intérieur allemand, soit 6 Pfennig. Elle a été contrôlée par l'ABP Paris qui a apposé un cachet circulaire Dienstelle Feldpost Nr 45190, un cachet GEPRÜFT! et un cachet dateur linéaire du 26 septembre 1942.
     
     
    Geprüft Dienstelle Feldpost 24052D
         
     
    Carte envoyée au moyen du service Durch Deustche Feldpost de Dombasle près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) le 11 décembre 1942 pour Kolmar (Colmar, Alsace annexée au Reich) via le Luftgaupostamt (LGPA) Paris. La carte est affranchie au tarif intérieur allemand, soit 6 Pfennig. Elle a été contrôlée par l'ABP Paris qui a apposé un cachet circulaire Dienstelle Feldpost Nr 24052D, un cachet GEPRÜFT! et un cachet dateur linéaire du 14 décembre 1942.
     
     
    Geprüft Dienstelle Feldpost 24052D avec bande e  
     
         
     
    Enveloppe envoyée de Durban (Afrique du Sud) le 7 septembre 1942 vers la Suisse, contrôlée en transit par l'ABP Paris avec griffe Geprüft Dienstelle Feldpost 24052D sur bande Oberkommando der Wehrmacht E avec ses tâches rouges caractéristiques de l'utilisation à Paris.
     
     
         
     
    Enveloppe envoyée de Buenos Aires (Brésil) le 1er octobre 1942 vers la Suisse, contrôlée en transit par l'ABP Paris avec cachet d'unité Dienstelle Feldpost Nr. 24052D sur bande Oberkommando der Wehrmacht E avec ses tâches rouges caractéristiques de l'utilisation à Paris.<
     
     
    Geprüft Dienstelle Feldpost 24052D avec bande x  
     
         
     
    Enveloppe envoyée de Victoria Docks (UK) le 17 décembre 1942 vers la Suisse, contrôlée en transit par l'ABP Paris avec griffe Geprüft Dienstelle Feldpost 24052D sur bande Oberkommando der Wehrmacht X.
     
     
         
     
    Enveloppe envoyée de Barcelone (Espagne) le 27 décembre 1942 vers la Suisse, contrôlée en transit par l'ABP Paris avec cachet d'unité Dienstelle Feldpost Nr. 24052D sur bande Oberkommando der Wehrmacht X.
     
     
         
     
    Enveloppe envoyée de La Calle (Algérie) le 21 février 1943 vers la Suisse, contrôlée en transit par l'ABP Paris avec cachet d'unité Dienstelle Feldpost Nr. 24052D sur bande Oberkommando der Wehrmacht X.
     
     
    Oberkommando der Wehrmacht - x  
     
         
     
    Carte postale envoyée du Royaume-Uni le 17 novembre 1943 à destination de la Suisse et contrôlée en transit par l'ABP Paris. En plus du cachet Oberkommando der Wehrmacht avec la lettre x de la commission de Paris, on distingue les traces du révélateur chimique appliqué par le censeur et destiné à faire apparaître d'éventuels messages écrits à l'encre sympathique.
     
     
         
     
    Lettre envoyée de Toulon le 22 mai 1943 à destination d'un marin du croiseur Suffren interné à Alexandrie. La lettre qui a transité par le Levant et la Turquie (neutre) a été contrôlée par l'ABP Paris puis par la censure FFL de Beyrouth, et enfin le croiseur ayant entre temps quitté Alexandrie la lettre a été contrôlée à Alger.
     
     
    Ax  
     
         
     
    Carte postale envoyée de Pantin le 17 octobre 1943 à destination de la Belgique et contrôlée en transit par l'ABP Paris qui a apposé un cachet Ax rouge.